Travail flexible : les Français disent OUI !

89 % des Français privilégient le travail flexible pour améliorer leur efficacité au travail. C’est l’un des chiffres les plus frappants dévoilés par l’étude annuelle menée par International Workplace Group (IWG).

Menée auprès de 15 000 professionnels de secteurs variés, dans 80 pays, cette étude confirme la perte de vitesse des bureaux traditionnels au profit d’environnements plus flexibles.

➜ ENCOURAGER LA FLEXIBILITÉ POUR FAVORISER L’EFFICACITÉ AU TRAVAIL

Globalement, 85% des répondants estiment que leur entreprise est plus efficace grâce aux bénéfices du travail flexible. Ce nombre grimpe à 89% en France, ce qui souligne l’intérêt des Français à l’égard des nouveaux modes de travail.

Ainsi, 51% – soit 14% de plus que la moyenne mondiale – considèrent que le travail flexible permet à leur entreprise de se développer. Cette évolution est à relier à l’explosion du nombre d’espaces de coworking à l’image du dernier en date, Spaces La Défense qui atteste d’un taux d’occupation de plus de 100%. Une prouesse dans l’univers du coworking où la plupart des acteurs atteignent en moyenne, 70 à 75% d’occupation.

S’ils ne sont à l’heure actuelle pas majoritaires dans le paysage de l’immobilier de bureaux, la tendance est positive et il y a fort à parier que ces tiers-lieux s’implanteront de manière pérenne lors des prochaines années.

« Face aux récents défis économiques et environnementaux, les professionnels ont compris que les nouveaux modes de travail représentaient une alternative de choix pour conjuguer productivité et bien-être au travail »– Christophe Burckart, directeur général d’IWG France.

En effet, 76% des Français jugent « important » le critère de l’environnement de travail, dans le choix de leur entreprise. Cela leur permet notamment de réduire la durée des trajets domicile-bureau (84%). Il reste toutefois beaucoup à faire du côté des entreprises puisque 17% d’entre elles n’envisagent pas encore d’intégrer le télétravail ou le coworking dans leur fonctionnement. 

 « Notre étude démontre que le travail flexible est désormais considéré comme la norme pour les entreprises qui veulent gagner en agilité et en efficacité. Ce modèle prend place dans le cadre d’une véritable guerre des talents où chaque entreprise se bat pour attirer les meilleurs profils, grâce notamment aux nouveaux environnements de travail. » – Mark Dixon, directeur général et fondateur d’IWG.

Ce contenu a été publié dans Notre Métier, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.