Sondage : quelle place pour les conditions de travail dans le dialogue social ?

19/01/2015

L’accord sur la modernisation du dialogue social pourrait acter la disparition du CHSCT en tant qu’institution autonome capable d’engager des actions en justice en toute indépendance par rapport au comité d’entreprise.

L’ex-institution deviendrait une commission intégrée à une instance unique, un comité d’entreprise élargie, rebaptisé conseil d’entreprise.

Un sondage

Nous vous proposons de répondre à un questionnaire de 7 questions pour prendre le pouls. Les résultats seront publiés en accès libre sur le Miroir Social. Prolongez vos réponses sur le groupe de discussions ouvert à cette occasion. La synthèse des échanges enrichira les résultats du questionnaire.

Une rencontre

Pour échanger de vive voix, inscrivez-vous au café social du 22 janvier que Miroir Social organise à Paris en partenariat avec Secafi.

  • Un bilan de la loi de la sécurisation de l’emploi sous l’angle des conditions de travail à travers l’analyse de près de 300 cas sera proposé.

L’occasion de mieux comprendre les enjeux de la négociation actuelle sur la modernisation du dialogue social pour que les conditions de travail ne deviennent pas solubles dans les réorganisations.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.