Prise de recul sur notre métier

Les secrétaires et assistant.e.s survivront-ils à l’avalanche de l’informatisation des tâches, du big data et de l’externalisation de la main d’œuvre…?

C’est l’interview de François GRANIER, sociologue du travail au Cnam (Laboratoire LISE) que nous vous proposons de découvrir en podcast.

Le point de départ de cet entretien pour retracer l’histoire et l’évolution du métier  : la secrétaire particulière de Henri MATISSE, d’origine russe, ses débuts auprès de l’épouse de MATISSE, son parcours et son influence !

Aujourd’hui, quelque 800 000 secrétaires/assistant.e.s sont en activité en France dont 98% de femmes. Un nombre qui n’a pas évolué depuis 15 ans !

Métier flou, fiches de poste très mouvantes. Entre l’image qu’on se fait de l’assistant.e et la réalité des activités, François GRANIER démontre que les secrétaires restent au cœur des organisations.

De leur capacité à garder le secret (racine du mot secrétaire) à celle de diffuser l’information, des qualités qui permettent d’entretenir une relation de confiance et d’être l’interface dans les organisations. Et malgré les évolutions technologiques, les secrétaires ont su utiliser ces leviers pour transformer leurs activités, acquérir de nouvelles compétences et démontrer leur valeur ajoutée.

Une mention spéciale pour la constitution de collectifs, de groupes de secrétaires pour échanger sur les bonnes pratiques mais aussi pour créer une sociabilité active !

Podcast F. GRANIER

 

F. GRANIER est aussi l’auteur de l’ouvrage « Du clavier au Cloud, quels avenirs pour les secrétaires, assistantes et assistants. » Sophie PREAULT propose de le prêter aux adhérent.e.s qui voudraient le lire.

Ce contenu a été publié dans Notre Métier, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.