Nantes, sa géographie

14/08/2014

Capitale administrative de la région des Pays de la Loire et préfecture du département de Loire-Atlantique, Nantes se situe à 50 km à l’est de l’embouchure de la Loire. Fluviale et océane, la ville se situe au carrefour de la Bretagne, de l’Anjou et de la Vendée.

 

Fiche d’identité

 

Climat et végétation de Nantes et sa région

Sur un relief relativement doux, le climat tempéré océanique, fortement influencé par la proximité de la côte, ne marque pas de grandes différences d’un lieu à un autre.

Les éléments climatiques à retenir sont :

  • La présence de brumes matinales dans le fonds de vallée et l’insolation favorable des pentes au sud et au sud-ouest.
  • Nantes est sous les vents de dominante ouest liés aux dépressions cyclonales de l’Atlantique. La présence de vents de nord, de nord-ouest et d’ouest est fréquente. La direction des vents de sud-ouest et nord-est à est-nord est plutôt rare.
  • Les hivers sont doux et pluvieux (environ 5° en moyenne) et les étés sont chauds sans excès (18,5° en moyenne). Ces particularités s’expliquent par la présence de l’océan tout proche. L’influence de ce climat océanique est favorable sur la végétation et sur les parcs et jardins nantais. Le tapis végétal nantais résulte de la polyculture sur de vastes zones, dans un paysage de semi-bocage. D’importantes superficies sont utilisées pour la culture de la vigne et le maraîchage.

Total annuel des précipitations : 820 mm

Température moyenne annuelle : 12°

Relief général de Nantes et sa région

Caractérisé par la présence de la Loire, le relief de la région nantaise présente des espaces vallonnés et de bocage : prairies et champs bordés de lignes d’arbres, de haies vives.

Le site de l’agglomération nantaise se compose principalement :

  • D’une ligne de collines nord-ouest / sud-est, dite du Sillon de Bretagne, que la vallée de la Loire, au confluent de l’Erdre et de la Sèvre nantaise, traverse à l’aplomb de la roche Sainte-Anne. Du lit majeur du fleuve qui, en amont du rocher de Sainte-Anne, s’étale entre de nombreuses îles.
  • Du lit de la Loire Maritime, en aval, lequel est parsemé d’îles rocheuses et de marais.
  • D’une succession de plateaux séparés par les vallées de l’Erdre, La Chézine, Le Gesvres, la Sèvre, La Maine…
  • Elément majeur du réseau hydrographique, la Loire présente deux parties aux caractères différents avec la Loire fluviale en amont, et la Loire maritime en aval.
  • Au nord, les influences du vieux massif hercynien dominent avec une succession de plateaux formant des sillons ou abrupts de failles dont le plus élevé à 100 mètres est le sillon de Bretagne qui se jette au-dessus de la roche de Sainte-Anne.
  • Au sud, se trouvent les plateaux du Pays de Retz ne dépassant guère les 30 mètres.
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.