L’évolution de Carrière – Compte Rendu du 14/05/2009

Frédérique LE NÉVANEN A débuté comme Réceptionniste, est aujourd’hui Directrice des Ventes du Groupe Lucien Barrière – Betty TOULEC A débuté comme Comptable, est aujourd’hui Responsable des Services Généraux du groupe REXEL. – Katia DESIGNOLLE A débuté comme Assistante de Direction, est aujourd’hui à la tête de son Cabinet de Formation et de Conseil « ARL & JEE ». – Valérie CARITÉ A débuté comme Assistante de Direction, est aujourd’hui Animatrice d’Anglais et de Gymnastique. –Amélia COSTA A débuté comme Standardiste Sténo Dactylo, est aujourd’hui Responsable Commerciale sédentaire à l’agence SONAC de Nantes.

Notre point commun : nous avons toutes exercé le métier d’Assistante de Direction et avons évolué vers un autre métier. Pourquoi ? Comment?

Quelques leçons à tirer de ces témoignages :

Pour faire évoluer sa fonction, il faut :
– s’investir, être curieux, rigoureux, sincère, désireux d’apprendre, porter un intérêt à l’entreprise et obtenir la confiance de sa direction.
– être mobile pour certains postes (Frédérique qui est partie sur Deauville et Paris)
– si on se retrouve en situation difficile, rebondir = faire par exemple une formation pendant une période de chômage
– de la rigueur avec le souci de bien faire, le sens de l’écoute et des responsabilités ainsi que l’esprit d’entreprise.

La formation continue est présente surtout pour Valérie et Katia, la formation interne pour les autres. Projet de VAE pour Amélia puis un CIF en vue d’acquérir un diplôme supplémentaire.

A noter une disparité des salaires pour Betty et Frédérique par rapport à leurs homologues hommes. Il y a en effet, encore du chemin à parcourir afin d’obtenir la parité.

En France (contrairement à l’Angleterre, notamment) , certains employeurs attachent de l’importance aux diplômes. C’est pourquoi, lorsque l’on a exercé une fonction pendant 3 ans, il ne faut pas hésiter à valider ses acquis de l’expérience (VAE) . Celle-ci permet, non seulement d’obtenir le diplôme correspondant au poste occupé mais aussi de réduire un parcours de formation ou d’entrer en formation sans en avoir les pré-requis.

Il semble qu’une évolution de poste sera plus facile dans une grosse ou moyenne structure que dans une petite entreprise.
Il faut trouver un patron qui sache vraiment utiliser les compétences d’une véritable Assistante, un patron qui aime son métier et qui le partage.

Le métier d’Assistante de Direction est un métier passionnant avec la bonne personne. Cette fonction offre plusieurs perspectives d’évolution pour celles (et ceux) qui en ont l’envie.

Frédérique, Betty, Katia, Valérie et Amélia viennent d’horizons différents et ont trouvé à travers l’assistanat de direction des postes dans lesquels elles semblent pleinement épanouies avec la volonté de continuer d’avancer

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.