La pensée du jour

31/07/2013

Nos indignations vertueuses parlent de nos propres manquements, pas ce ceux des autres. Comblez ces manques.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.