La nouvelle orthographe du français dans l’enseignement

12/04/2014

Comme vous le savez, l’orthographe du français connait des évolutions, les instances francophones compétentes ayant proposé un nombre modéré de rectifications. Ainsi, environ 2000 mots ont désormais une nouvelle graphie, plus régulière ; par exemple : évènement (au lieu de événement), boursouffler (au lieu de boursoufler), connaitre (au lieu de connaître).

Dans les nouveaux programmes publiés au Bulletin officiel, il est précisé que « l’orthographe révisée est la référence », et le ministère indique encore que « pour l’enseignement de la langue française, le professeur tient compte des rectifications orthographiques ». (Vous trouverez les références complètes à la page www.orthographe-recommandee.info/enseignement.

ailleurs, dans la correction (par exemple lors des examens ou des évaluations) le principe selon lequel « aucune des deux graphies [ni l’ancienne ni la nouvelle] ne peut être tenue pour fautive » doit s’appliquer (principe figurant en tête des fascicules de la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française, dans le Journal officiel). (Du reste, la plupart des autres pays ou régions francophones ont pris des mesures semblables afin d’informer leurs enseignants de l’existence et du contenu de ces rectifications orthographiques.)

L’application de la nouvelle orthographe a des répercussions importantes pour l’enseignement, notamment en ce qui concerne les manuels scolaires et les dictionnaires.

En effet, dans les nouvelles éditions de leurs publications, la plupart des éditeurs prennent en compte la nouvelle orthographe.

Ainsi, on peut citer les exemples suivants :

• Dans les nouvelles éditions de ses dictionnaires, Hachette prend systématiquement en compte les nouvelles graphies ; c’est le cas, par exemple, du Dictionnaire Hachette 2009, du Dictionnaire Hachette de poche, du Dictionnaire Hachette Collège.

• Larousse suit une politique similaire. Ainsi, les ouvrages suivants (entre autres) sont complètement à jour : Larousse des noms communs, Larousse Junior (CE-CM), Anti-fautes d’orthographe. Quant au Petit Larousse, l’édition 2009 contient en début d’ouvrage un mémento de onze pages qui mentionnent les nouvelles graphies sous la forme d’une longue liste alphabétique ; par ailleurs, l’éditeur a fait savoir que les graphies rectifiées seraient incluses dans le corps du dictionnaire à l’occasion d’une prochaine édition.

• Les éditions Robert intègrent progressivement la nouvelle orthographe au Petit Robert ; la dernière édition contient de nombreuses graphies rectifiées. La publication de poche Vérifiez votre orthographe, du même éditeur, signale toutes les nouvelles graphies.

• L’ensemble des correcteurs informatiques couramment utilisés est maintenant à jour (par exemple, correcteur de Microsoft, correcteur d’OpenOffice.org, Antidote, ProLexis…).

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.