Compte-rendu de notre réunion du Mercredi 22 Avril

Compte tenu du succès de notre précédente réunion en visioconférence du 08 avril, nous avons renouvelé l’expérience ce Mercredi 22 avril à 18h30. Nous étions 11 participant(e)s en ligne via Microsoft Teams.

Chacun a pu partager son expérience et son ressenti sur cette période professionnelle et personnelle inédite pour tous. Vous trouverez ci-dessous notre compte-rendu des informations échangées.


IMPACT DU CONFINEMENT 


TÉLÉTRAVAIL : force est de constater que nous vivons différemment le télétravail en fonction des moyens mis en place ou non par nos structures respectives.

  • Accès VPN
  • Outils collaboratifs
  • Matériel professionnel (ordinateur, chaise de bureau, double écran)
  • Qualité du réseau
  • Confort espace de télétravail

TRAVAIL COLLABORATIF : une participante nous a indiqué qu’une adresse mail partagée avait été mise en place dans sa société, spécifiquement pour gérer les tâches administratives. Les assistantes ont toutes accès à cette messagerie et dès que l’une d’entre elles traite une action, elle la classe dans son sous-dossier spécifique. Cela permet une répartition et vision des tâches effectuées et restantes à faire.

COMMUNICATION : en dehors des réunions de travail, de nombreuses entreprises s’organisent pour communiquer avec leurs salariés, garder le lien et soutenir leurs équipes.

  • Newsletter / Gazette
  • Réunions quotidiennes ou hebdomadaires (Teams/Skype)
  • Challenge photos / échanges de bonnes pratiques / séances de sport / humour

Certaines entreprises prennent également contact individuellement avec leurs salariés afin de connaître leur situation personnelle, environnement de travail, espace vie pro/perso, problèmes rencontrés. Une attention appréciée et, qui repositionne les priorités d’une société : l’humain !

CELLULE DE CRISE : mise en place de cellule de crise / groupe de travail afin de s’organiser et répartir les tâches nécessaires (administrative, organisationnelle, financière, sanitaire) au sein de leur structure. Pour ces collaborateurs, cela demande une disponibilité, une veille importante sur les consignes gouvernementales, et la prise de décisions parfois inédites compte tenu du contexte exceptionnel.

CONGES PAYÉS : en fonction de la baisse d’activité de certaines entreprises, il a été proposé aux salariés de poser leurs soldes de jours de congés, RTT sur la base du volontariat. Pour rappel, la récente loi du 22 mars 2020 autorise l’employeur à imposer 6 jours de CP pendant cette période de confinement (après accord d’entreprise ou accord de branche).

PSYCHOLOGIQUE : Chacun vit ce confinement différemment en fonction de sa situation personnelle (situation familiale, type de logement, moyens financiers) et professionnelle (chômage partiel, télétravail, reprise d’activité) ce qui peut amener des problèmes comme l’anxiété, l’isolement, la peur, la fatigue.

Certains expriment le souhait de reprendre leur activité professionnelle au bureau et ainsi retrouver leurs collègues et leurs habitudes de travail. A l’inverse, d’autres préfèrent rester chez eux en télétravail pour des questions de sécurité (les mesures et consignes seront-elles suivies par tous les collègues ? Les approvisionnements en masque et gel seront-ils suffisants? Peur de la contamination ?)


REPRISE D’ACTIVITÉ / DÉCONFINEMENT


La reprise partielle d’activité dépendra de nombreux facteurs (sanitaire, économique, organisationnel) et nous demandera encore une fois une adaptabilité collective.

RENTRÉE SCOLAIRE : à compter du 11 mai, la rentrée partielle et progressive des élèves se fera en fonction des classes, des régions, et impactera de fait la possible reprise du travail ou non des parents devant garder leurs enfants.

 

SÉCURISATION DES ENTREPRISES : avant même de vouloir reprendre le travail, il faudra que soient mises en place de nombreuses mesures de sécurité :

  • Ménage et désinfection des bureaux, véhicules de service, matériels, chantiers, …
  • Approvisionnement en produits d’hygiène (masque, gel, …)
  • Distanciation / cheminement circulation (réaménagement des bureaux, vestiaires, véhicules*)
  • Roulement entre services, collaborateurs (par exemple 3 jours télétravail + 2 jours présentiel)
  • Information et formation du personnel

*A noter que pour favoriser la distanciation, nous avons appris que des équipementiers régionaux réalisaient actuellement des séparateurs en plexiglas ou souple transparent, comme par exemple :

Proposent des solutions pour les bureaux, les comptoirs et les caisses de magasins et la société GRUAU en Mayenne, spécialisée pour les véhicules.

TÉLÉTRAVAIL : nous pensons que le télétravail sera maintenu et priorisé pour certains collaborateurs (éviter les longs déplacements, éviter les transports en communs) et tant que la situation de l’entreprise le permettra. Certain(e)s d’entre nous sont déjà de permanence au bureau 1 jour par semaine pour relever et traiter le courrier.

SOCIABILISATION : même après la reprise partielle et totale de notre activité dans quelques semaines nous l’espérons, nous allons devoir maintenir les gestes barrières pendant longtemps, ce qui va bouleverser les relations humaines en règle générale. Actuellement, nous sommes frustrés et déstabilisés de ne pas avoir de contact direct avec nos amis, familles et collègues. Cette convivialité est tellement ancrée dans notre culture qu’il va falloir, pour un temps, réapprendre à « s’éloigner » de l’autre. A nous de rester vigilant et concerné par les autres, d’une autre manière, pour éviter le repli sur soi, l’individualisme, l’isolement …

 

Ce contenu a été publié dans L'association, Réunion Atelier Conférence, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.