10 façons de passer un bel été (8)

11/07/2015

8- Eviter de se pourrir la rentrée

Sérieusement, s’il y a bien un truc qui m’épate chaque année, c’est la propension à se pourrir la rentrée si répandue, si systématique et pourtant si évitable. Septembre, c’est encore l’été et à l’instar de ces dimanches soirs sinistres que nous passons à repasser la chemise du lundi et à ressasser les lendemains moroses, nous mettons parfois un zèle consommé à en faire un enfer estampillé « stress de la rentrée ».

 

Nous commençons dès le retour de vacances par anticiper avec anxiété obligations, impératifs et contraintes incontournables qui s’égrènent tout au long de septembre, comme les fausses notes aigrelettes d’un violon désaccordé.  Bye bye les flonflons de juillet, nous voilà bien de retour à la triste réalité. Et pour en rajouter une louche, voilà qu’on prend des bonnes résolutions! Clairement, une fois qu’on s’est pourri septembre, toute l’énergie accumulée pendant l’été s’est envolé. Dire qu’il va falloir attendre l’année prochaine pour revenir faire la fête aux crustacés…

 

Ou pas ! Car hauts les cœurs, lecteurs fidèles, nul n’est condamné à des rentrées stressées et énergivores, quelques changements, y compris de percetion, suffisent. Comme peut-être admettre qu’Agathe, 13 ans, est capable de s’inscrire toute seule à son cours de dessin, vous libérant ainsi de faire la queue au forum des associations. ET comme pour les vacances, apprenons de nos erreurs:

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.